L’anonymat sur le Net

L’anonymat en ligne, c’est tout simplement lorsque vous cachez votre véritable identité. Par ex :
Se faire passer pour quelqu’un d’autre
Utiliser un alias
N’utiliser aucun nom en ligne
Beaucoup de réseaux sociaux ont l’option de connexion anonyme. Par exemple, Tumblr utilise la «boîte à lettres» qui permet à ses utilisateurs de se parler anonymement. Les personnes qui préfèrent garder leurs noms d’utilisateur cachés peuvent le faire facilement. Puis il y a Ask.fm où le demandeur a le choix d’envoyer la question sans révéler sa véritable identité. Il y a aussi LiveJournal qui a donné à ses utilisateurs la possibilité de cacher leur identité.
L’anonymat en ligne n’est pas nouveau, mais il connait une grande croissance. Lorsque vous êtes sans visage et sans nom, il est beaucoup plus difficile de vous tracer. Et c’est là que réside le problème. Votre adolescent pourrait se faire des amis anonyme, et vous n’auriez aucun moyen de savoir qui ils sont.
Quand vous êtes transparent, vous avez une seule identité. Cela signifie que vous êtes tenu responsable de tout ce que vous faites, bon ou mauvais.
Quand l’anonymat devient nuisible?
Si votre adolescent se rend sur un babillard électronique ou sur l’un des réseaux sociaux qui permet à ses utilisateurs l’anonymat, il est probable qu’il parlera à de nombreuses personnes sans connaitre leur vraie identité. Il pourrait avoir des conversations détaillées avec eux, en partageant des informations personnelles.
C’est ainsi que commencent plusieurs cas de cyber-harcèlement. Votre adolescent pourrait parler à une personne prétendant être un autre adolescent alors qu’il a affaire à une personne âgée ou adulte.
Donc, il y a le bon et le mauvais. Mais c’est là que vous devez intervenir et prendre le contrôle. Surveillez l’activité en ligne de votre enfant afin de pouvoir s’assurer de leur sécurité. Tout le monde sur le net est un inconnu. Mais c’est quand ils portent le manteau de l’anonymat, la responsabilité est déclinée, et ça leur donne la «licence» d’être cruel, méchant ou carrément criminel. Mais tant que vous contrôlez la navigation de vos enfants sur net, vous avez l’esprit tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *