L’intimité et l’adolescent

l'intimité et l'adolescent

L’intimité est un besoin croissant à l’adolescence. Les parents ressentent que leur enfant grandit et qu’il leur sera impossible de maîtriser ses choix futurs, ce qu’il décidera de l’usage de son corps, de ses pensées, de ses compétences potentielles.
L’adolescent est trop sensible à tout ce qui concerne son territoire. Les espaces personnels qui se constituent progressivement sont variés : l’espace physique comprenant le corps, accessoires et vêtements jusqu’à la chambre, l’espace psychique, pensées et sentiments, et l’espace de compétences quand l’adolescent désire de mieux maîtriser son environnement.
Donc il fait de son mieux afin de garder son propre territoire à labri des regards d’autrui. Ceci peut révéler des réactions que les parents considèrent comme révolte ou opposition au règlement familial, des réactions pareilles créent multiples problèmes entre l’adolescent et ses parents, et des malentendus qui peut rendre la vie difficile pour les deux :
Ci-après un témoignage d’un adolescent à ce sujet :
« En famille, je suis très renfermé sur moi-même, je ne participe pas souvent aux discussions, je suis souvent dans mon coin à rester dans mon coin et voilà. Mon père m’a fait qu’il en avait marre et qu’il avait honte d’avoir un fils comme ça. Ça fait un choc, ça fait réfléchir à ce qu’on fait ici. »
Armel a été hospitalisé pour une tentative de suicide.
Ce qui pousse les parents à bien réfléchir avant d’agir, et d’où la nécessité des solutions modernes et discrètes, des solutions comme le contrôle parental ou logiciel de surveillance .